Logo de la Fédération Régionale des Chasseurs des Hauts-de-France

Fédération Régionale des Chasseurs des Hauts-de-France

Dans les Hauts-de-France, la chasse est une activité ayant un poids économique important.

En effet, elle génère chaque année 423 millions d’euros de chiffre d’affaires et contribue ainsi à l’apport de 246 millions d’euros de valeur ajoutée à l’économie nationale. Elle contribue également à l’emploi de 2951 équivalents temps plein,notamment en milieu rural.

Le Chasseur de la Région des Hauts-de-France réalise en moyenne 93 heures de bénévolat par an ce qui nous classe en tête des Régions les plus éco-citoyennes de France. (source Etude BIPE-Impact Economique et Social de la Chasse).

 

Qui sommes-nous ?


Le 16 septembre 2016, les Fédérations Régionales des Chasseurs du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie fusionnaient pour donner naissance à la Fédération Régionale des Chasseurs des Hauts-de-France.

Structure récente au sein du système fédéral, la FRC Hauts-de-France bénéficie de l’historique des travaux des FRC Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Elle mène ainsi des projets nombreux et divers dans les domaines de la gestion et la mise en valeur des habitats naturels et de la faune sauvage.

En savoir plus

 

Les fédérations départementales des chasseurs

Fédération des Chasseurs de l'Aisne

La Fédération départementale des Chasseurs de l'Aisne

Découvrir

La Fédération départementale des Chasseurs du Nord

La Fédération départementale des Chasseurs du Nord

Découvrir

La Fédération départementale des Chasseurs de l'Oise

La Fédération départementale des Chasseurs de l'Oise

Découvrir

La Fédération départementale des Chasseurs du Pas-de-Calais

La Fédération départementale des Chasseurs du Pas-de-Calais

Découvrir

La Fédération départementale des Chasseurs de la Somme

La Fédération départementale des Chasseurs de la Somme

Découvrir

La Fédération Nationale des Chasseurs

La Fédération Nationale des Chasseurs (F.N.C) assure la représentation des fédérations départementales et interdépartementales des chasseurs au niveau national.

Nos actualités


  • Hauts de France Propres les 18, 19 et 20 Mars 2022 : inscrivez-vous à l'opération

    Depuis sa création en 2017, Hauts-de-France propres est devenu un rendez-vous incontournable et n’a cessé de battre des records tant en nombre de participants qu’en volume de déchets ramassés.

    Malgré nos efforts, l’édition 2021 n’a pas pu se tenir compte tenu du contexte sanitaire.

    En 2022, c’est forts d’une réussite grandissante,
    que la Fédération Régionale des Chasseurs et l’Association Régionale de Pêche
    en partenariat avec la Région Hauts-de-France reconduisent l’opération

    « Hauts-de-France Propres,
    ensemble nettoyons notre région ! »

    Pour organiser vos actions de nettoyage,
    réservez dès à présent les dates des

    vendredi 18 (réservé aux scolaires),
    samedi 19 et dimanche 20 mars 2022.



    Pour vous aider à organiser votre ramassage,
    des référents pour chaque département sont dès à présent à votre disposition(découvrez la liste ici).

    Pensez également à consulter le
    « Guide de l’organisateur de ramassage » pour structurer votre projet.

    Vous pouvez dès aujourd’hui vous inscrire à l’opération via les formulaires disponibles sur le site internet dédié mis en ligne à l’adresse suivante :
    http://hautsdefrance-propres.fr/

    Comptant vivement sur votre participation,



    Jean-Michel TACCOEN
    Conseiller régional Hauts-de-France délégué à l’eau, la forêt
    et la préfiguration de l’Agence Régionale de la Biodiversité

    Willy SCHRAEN
    Président de la Fédération Régionale des Chasseurs

    Patrice CHASSIN
    Président de l’Association Régionale de Pêche

  • Communiqué du Président la Fédération Régionale des Chasseurs des Hauts de France

    Chers amis chasseurs,

    Comme vous le savez tous, la chasse n’a jamais reçu autant de coups que depuis quelques mois.

    Le dernier porté il y a quelques jours par le Conseil d’Etat, nous a retiré les quotas des chasses traditionnelles. Tout cela s’inscrit dans une récente dérive sociétale.

    Les chasseurs, comme de nombreux ruraux, y sont devenus la cible d’une idéologie écologiste et animaliste totalement liberticide et punitive, représentée par un faible nombre de personnes mais qui use des réseaux sociaux et a le relai des médias ainsi que de quelques politiques.

    Notre ministère de tutelle et ceux qui les dirigent sont idéologiquement opposés à nos valeurs et nous devons comprendre qu’en interdisant les chasses traditionnelles, c’est l’ensemble de la chasse qui est dorénavant attaqué.

    Ne soyons pas dupes, d’autres chasses ou espèces ne vont pas tarder à être remises en cause à leur tour car rien ne semble arrêter ce mouvement ; vénerie sur terre et sous terre, chasse du petit gibier, chasse du gibier d’eau et des migrateurs, piégeage sont aujourd’hui clairement menacés.

    Je sais très bien que notre région n’a pas de chasses traditionnelles, mais elle possède de nombreuses chasses populaires qui seront irrémédiablement les suivantes sur la liste.

    J’ai consacré de nombreuses années à me battre bénévolement pour que cela n’arrive jamais. Nous sommes une grande région de chasseurs, et si nous ne sommes pas capables de nous mobiliser le 18 septembre prochain à Amiens, en premier lieu pour soutenir nos amis chasseurs traditionnels de l’Est, de l’Ouest et du Sud, mais aussi pour que nos enfants et petits-enfants puissent continuer à pratiquer notre passion, alors le travail que je mène chaque jour pour vous défendre n’aura servi à rien.

    Je ne suis pas un grand adepte de la manifestation, mais je sais qu’ici, comme dans beaucoup d’autres régions de France, les chasseurs et les ruraux sont à bout et ne supportent plus ce harcèlement systématique contre leurs pratiques et leurs traditions.

    Alors, le 18 septembre à Amiens, relevons ensemble la tête, et soyons fiers de nos traditions et de nos passions.

    Laissez respirer les ruraux ! voilà notre demande, voilà notre choix de vie, voilà notre droit légitime !

    Prenez contact avec votre fédération départementale des chasseurs, et inscrivez-vous pour venir le 18 septembre à Amiens grâce aux nombreux bus qui sont mis gratuitement à votre disposition.

    Je vous y retrouverai !

    Vive la ruralité ! Vive la chasse !

    Willy SCHRAEN

    Président de la Fédération Régionale des Chasseurs des Hauts-de-France

  • Manifestation des chasseurs et des ruraux le 18 Septembre à Amiens !!

    Chers amis chasseurs des Hauts-de-France,


    Il y a quelques jours, la chasse française a essuyé une défaite concernant les chasses traditionnelles.


    Cette défaite n’est pas acceptable pour les chasseurs et vient s’ajouter à un climat de persécution systématique de l’ensemble de la chasse française, mais aussi de la ruralité en général.
    La chasse, bien sûr, mais aussi la pêche, l’équitation, l’élevage, l’agriculture et de nombreuses traditions françaises sont aujourd’hui dans le viseur de l’écologie politique. Elles subissent les attaques médiatiques et juridiques de leurs associations écologistes et animalistes.


    Nous savons tous que le grand projet idéologique de rompre toutes relations avec le monde animal est aujourd’hui largement financé par des fonds sans limites, qui sont distribués par ceux qui tiennent les brevets de l’alimentation humaine de demain. L’enjeu est de taille, et la chasse est le premier maillon qu’ils veulent détruire.
    Bien sûr, pour réussir ce plan visant la destruction à la fois des libertés individuelles rurales mais aussi de nos choix de vie, il faut un alignement de planètes exceptionnel. Ce que nous subissons actuellement.


    La Commission Européenne, le Conseil d’Etat et nos deux ministres de tutelle sont les clés de ces défaites d’aujourd’hui et de demain.
    Devant l’ampleur de la menace générale qui pèse dorénavant sur les épaules de tous les chasseurs, nous avons décidé de nous rassembler dans une grande manifestation pacifiste le 18 septembre prochain à Amiens de 10h à 12h, dans la circonscription de notre ministre de tutelle Barbara Pompili. Si nous ne pouvons pas agir contre bon nombre de nos ennemis pour l’instant, il est évident que d’avoir une ministre de la chasse, qui n’a en tête que sa destruction, ne peut plus durer.
    Mesdames Abba et Pompili à la chasse, c’est comme mettre un végan à l’agriculture et à la pêche.


    C’est donc leurs démissions que nous allons demander dans les rues d’Amiens le 18 septembre, pour que cesse immédiatement ce travail de destruction millimétrée de nos valeurs rurales.
    Nous demandons également la création d’un grand ministère de la ruralité qui regrouperait tout ce qui touche aux territoires et à la biodiversité, et dans lequel la chasse aurait enfin une place légitime. Nous serons également présents pour soutenir totalement nos amis des chasses traditionnelles, qui vivent des moments difficiles.
    Cette manifestation ne portera ses fruits qu’à la condition qu’elle soit pacifique. Aucun débordement ne sera toléré.


    Les fédérations mettront des bus à disposition des personnes qui souhaitent se rendre à cette manifestation. Nous vous communiquerons dans les jours qui viennent les modalités d’organisation.


    Nous espérons que nous serons nombreux le 18 septembre, l’avenir de notre passion est en jeu.


    Vive la chasse !
    Vive la ruralité !


    La Fédération Régionale des Chasseurs des Hauts-de-France

Carte Hauts de France avec départements

Logo de la région Hauts-de-France

Depuis le 1er Janvier 2016, la réforme territoriale française a fusionné les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Une nouvelle grande région a ainsi vu le jour, tout en demeurant à échelle humaine avec ses 5 départements : l’Aisne, le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais et la Somme. Chacun d’entre eux présente des spécificités mais beaucoup de points communs les rapprochent.

Notre région, baptisée Hauts-de-France le 30 Septembre 2016, est une terre de chasse passionnée, qui bénéficie de milieux riches et diversifiés accueillant une grande richesse faunistique : petits et grands gibiers, gibiers migrateurs et gibiers d’eau font le bonheur des 117 000 chasseurs de notre région. Il s’agit de la 4ème région de France en nombre de pratiquants.

Découvrir

Contactez-nous

Pour toutes demandes d’informations, contactez-nous directement via notre site internet.

Nous contacter

Contacter la Fédération Régionale des Chasseurs des Hauts de France